Monterado, le centre des «Terre di Frattula» se situe dans la région des Marches, à proximité de la magnifique côte adriatique, non loin de la ville de Senigallia.

Lesdites « TERRE DI FRATTULA » se situent sur le versant droit de la Vallée du Cesano. Etymologiquement, le mot latin «Frattula» signifie «casser» dans le sens de détruire ; c’est un dérivé du mot « Fratta » qui signifie lieu escarpé non accessible couvert d’une végétation enchevêtrée mêlant buissons épineux et branches sèches ; le terme « Frazione » signifie partie loin de tout ou banlieue d'une commune dépourvue d’administration municipale, en somme, un obstacle empêchant de poursuivre son chemin. Cette caractéristique particulière se remarque notamment entre Monterado et Bruciata.

C’est un historien local qui a découvert par hasard la signification des «TERRE DI FRATTULA». En analysant les droits se rapportant à la région du diocèse de Senigallia, l’attention de l’historien s’est portée sur un document sur parchemin du XI.-XII. siècles que les notaires papaux et impériaux ainsi que les paysans utilisaient pour leurs contrats de vente et leurs contrats de don : lesdites « frattule » désignaient les terrains qui se situaient dans la partie centrale et inférieure de la Vallée du Cesano. Les analyses suivantes mirent en évidence le fait que les grands propriétaires fonciers du moyen-âge craignaient de perdre toutes leurs propriétés face à la menace des peuples barbares. Pour empêcher ceci, les « Frattule » furent données au monastère de Fonte Avellana. De leur côté, les religieux transmirent les terrains aux paysans. Au terme d’une période plus ou moins sombre et violente marquée par la domination aristocratique et cléricale sur plusieurs siècles, les propriétés furent rendues aux paysans.

Grâce à la culture du blé, aux vignobles, aux oliveraies, aux forêts de chênes ainsi qu’à l'élevage de cochons (salami de Frattula), l’agriculture connut un renouvellement.

Les produits « TERRE DI FRATTULA » sont le résultat d’une culture saine, naturelle et traditionnelle respectant l'équilibre environnemental.

La commune de Monterado est très intéressante en matière d’histoire et de culture. Parmi les curiosités : le Monastére de Fonte Avellana et la principauté d'Urbino. Parmi les faits historiques marquants: l’alliance italienne et l’occupation allemande durant la deuxième guerre mondiale.

En 1962, des fouilles archéologiques mirent au jour les restes d'un grand site antique avec trois tombes et des squelettes datant de la période néolithique. Le trésor déterré fut transféré au musée national archéologique d’Ancona. Dans cette région, on découvre des traces gauloises et romaines. Différents document attestent également le passage des Bulgares et des Slaves. Le palais « Palazzo Cinciari » (Classicisme) avec son jardin italien et l’église « S. Giacomo Maggiore » (abside orientée vers l’Ouest) est également très impressionnant.

Les « TERRE DI FRATTULA » disposent de nombreux sites historiques qui valent le déplacement. Que diriez-vous sinon de déguster les spécialités locales et les excellents vins locaux?